Le financement participatif

31 Mar 2021 no comments Laurie Casabianca Categories blog, recipes

Comme l’a fait la ruche de l’abeille, une entreprise peut avoir recours à un financement participatif afin de l’aider dans son développement ou pour entreprendre un projet.

Mais un financement participatif, qu’est-ce que c’est ?

Aussi appelé « crowdfunding », il s’agit d’un projet dans lequel vous pouvez investir afin de soutenir une entreprise. Il existe divers types de financement participatif qui s’adaptent à différentes entreprises et différents projets.

Les quatre types de financement les plus courants sont les suivants :

  • Tout d’abord, il existe le financement par dons. Ce type de financement concerne principalement les ONG et les associations et consiste à effectuer un don financier, sans attendre de contrepartie en retour.
  • Un autre type de financement, certainement l’un des plus utilisés, est le financement par récompense. Le but est donc de faire un don financier où en échange, l’entreprise vous propose une contrepartie en guise de remerciement.

Le type de contrepartie dépend de deux éléments. Cela dépend du type d’entreprise, un restaurant peut vous proposer un menu gratuit alors qu’un bar vous proposera plutôt des cocktails, mais également du montant de la contrepartie. Plus votre don est généreux, plus la contrepartie sera belle !

  • Il existe ensuite le don sous forme de préventes. Plus adapté pour les entreprises lançant un nouveau produit ou un spectacle, ce type de financement permet à l’entreprise en question de s’assurer des ventes lors du lancement de son projet et de se développer plus facilement.
  • Enfin, il existe le capital investissement, plus adapté aux grandes entreprises ayant besoin de capitaux propres. Les donateurs réalisent une injection de fonds dans la société en question créant une entrée de fonds d’investissement au capital de sociétés. Généralement ces sommes sont plus importantes qu’un simple don.

Vous l’aurez compris, le financement participatif fait partie de l’économie solidaire. Contrairement à un investissement classique, qui rapporte de l’argent, le contributeur est relativement désintéressé et souhaite principalement soutenir un projet qui lui plaît.

Vous pouvez lancer un projet associatif, culturel, professionnel et même personnel ! Le plus ? C’est un financement presque gratuit pour le porteur du projet. Mis à part les contreparties, le porteur du projet n’a pas d’intérêts à rembourser.

Vous avez un projet ? N’attendez plus, lancez-vous !

Pour vous aider, voici deux plateformes de crowdfunding très utilisées, avec une bonne visibilité pour votre projet : Kiss Kiss Bank Bank et Tudigo.